Les entreprises et les professionnels évoluant dans le secteur privé ont besoin d’un local où exercer librement leur activité. La location de bureaux représente une option qui présente ses avantages sur le plan économique. Mais, comment bien s’y prendre ?

La location de bureaux : quelques points clés à retenir

Tout professionnel a besoin de disposer d’un espace au sein duquel il pourra exercer efficacement son activité. Le bureau par définition ne sert pas au stockage ou à la vente de biens, ni à la production. Pour choisir le local vers lequel s’orienter, il est indispensable de tenir compte de certains facteurs.

Avant d’arrêter son choix sur un bureau en particulier, il ne faut pas oublier d’estimer le montant exact du loyer. Outre le coût de la location proprement dite, il est aussi nécessaire de prendre en compte les frais afférents (taxes, impôts, etc.).

Bien louer ses bureaux : identifier ses priorités

Afin de déterminer le type de bureaux que l’on est prêt à louer, il faut avant tout définir ses priorités. Le professionnel doit en premier lieu établir le budget qu’il est prêt à investir dans la location de ses bureaux. Ce critère va grandement influer sur le choix de la localisation ainsi que le standing des bureaux. Les locaux idéalement situés coûteront en effet toujours plus cher à la location que ceux basés dans les quartiers et zones moins accessibles. Ses besoins seront importants également en termes d’infrastructures et d’équipement : accessibilité du local, situation géographique, proximité des routes principales et transports en commun, équipements électriques, en climatisation, en raccords téléphoniques, emplacements de parkings, qualité des extérieurs, portail automatique, etc.
À noter que la location de bureaux en zone franche offre des avantages en terme de fiscalité. Plusieurs exonérations sont appliquées sur les impôts de la société et sur les charges sociales pendant 5 ans à taux plein, et ces exonérations sont ensuite dégressives durant une période donnée.

Le professionnel ou l’entreprise doit aussi estimer ses besoins en matière d’espace, selon la nature de son activité. À noter que les bureaux individuels se révèlent plus onéreux à la location. Ce sont en effet les surfaces les plus recherchées. S’il travaille seul, l’entrepreneur trouvera à louer des petites surfaces, au sein de locaux partagés.
Les propriétaires de locaux d’entreprise proposent souvent des plateaux possédant plusieurs bureaux. Les surfaces peuvent aller de 30 m2 à 120 m2. Le bureau peut se trouver dans un bâtiment qui offre uniquement des bureaux ou bien dans un contexte mixte présentant des locaux à louer de diverses natures (ateliers, entrepôts).

Bail commercial ou bail professionnel : que choisir ?

Pour la location de bureaux, les professionnels libéraux pourront choisir entre un bail commercial et un bail professionnel. Pour les autres (commerçants, artisans, industriels) le bail commercial s’imposera. Ce dernier concède différents avantages à un professionnel. Il permet notamment de louer un local pour une durée de 9 ans minimum. En optant pour cette alternative, le bail peut être automatiquement renouvelé. Le renouvellement du bail peut être dénoncé par le locataire tous les 3 ans (d’où l’expression de « bail 3-6-9 »), avec un préavis de 6 mois. Le professionnel pourra aussi bénéficier d’une indemnité d’éviction si le bail est résilié par le propriétaire avant terme. Le bail professionnel quant à lui se veut plus flexible, mais offre moins de protection au locataire.